4 défis relevés pour Gerber Gear

29 mai 2019

VKS on a tablet

Inarrêtable. Ce mot constitue l’un des célèbres slogans de Gerber Gear. Il résume aussi parfaitement les processus de fabrication de l’entreprise depuis la mise en place des instructions de travail VKS. Afin de partir en grand sur la voie de la production allégée, Gerber s’est tourné vers VKS afin d’accélérer sa production et de réduire ses déchets.

Fondée il y a 80 ans, Gerber possède des origines aussi captivantes que ses outils. Bien que son fondateur, Joseph Gerber, ait d’abord lancé la marque familiale en tant qu’agence de publicité, il a fini par changer d’idée et s’est plutôt tourné vers la fabrication de couteaux. Il transformait ainsi un passe-temps en carrière, car Joseph aimait offrir aux clients de son agence de publicité des ensembles de couteaux de cuisine qu’il fabriquait lui-même.

Ces couteaux se sont avérés si populaires qu’en 1939, Joseph a commencé à les vendre en plus grandes quantités, pour finalement lancer la gamme Gerber Legendary Blades, toujours répandue à ce jour. Depuis ses débuts captivants, Gerber a pris de l’expansion pour devenir en outre l’un des plus grands fabricants d’articles de chasse et de pêche, ainsi que d’articles de travail et de protection de la vie quotidienne.

Afin de mieux comprendre les processus de fabrication de l’entreprise, nous avons rencontré Jeanine Burket, responsable de l’amélioration des procédés et de la logistique chez Gerber. Jeanine détient la certification Six Sigma Black Belt et possède plus de dix ans d’expérience dans l’amélioration continue. Elle veille à ce que les niveaux d’attentes soient clairs et est passée maître dans l’optimisation des instructions et des processus de travail dans le but d’atteindre un objectif précis.

« VKS a contribué à l’instauration d’habitudes modernes chez Gerber », explique-t-elle. Aujourd’hui, Gerber fait confiance à VKS pour relever quatre défis.

Une situation sans issue

En discutant avec Jeanine, notre collègue Ryan en est venu à une étonnante conclusion :

« C’est un cas où tout le monde tourne en rond. Le fait qu’il soit difficile de tenir à jour les instructions de travail sur papier entraîne des irrégularités pour l’équipe d’ingénieurs. Par conséquent, les employés dans l’atelier ne font plus confiance aux instructions de travail. Les auteurs des instructions reviennent ainsi à la case départ, car ils pensent que les opérateurs ne veulent pas suivre leurs directives. Mais en réalité, il s’agit d’une simple impasse. »

Ryan Zimmermann
Ryan Zimmermann

Directeur de la prospection de clientèle chez Visual Knowledge Share Ltd.

VKS sur une tablette

Solution no 1 : La conversion des compétences

Selon les explications de Jeanine, chez Gerber, l’instauration de l’assemblage de nouveaux produits et le transfert des connaissances liées à l’assemblage des produits entraînaient tous deux des problèmes de formation.

La mise en place des instructions de travail VKS a permis de résoudre ces problèmes en réduisant le temps de formation de dix fois. Alors qu’auparavant la formation nécessitait de longues interactions individuelles, il suffit désormais de montrer une seule fois à un nouvel employé comment utiliser le logiciel intuitif d’instructions de travail VKS.

Outre le gain de temps considérable, l’utilisation d’un logiciel de formation permet à Gerber de mieux connaître le niveau de compréhension d’un nouvel employé en ce qui a trait aux processus indirects dans l’entrepôt. À l’aide des formulaires de VKS, Gerber a mis en place un questionnaire qui invite l’utilisateur à évaluer sa compréhension des processus qu’il vient d’apprendre. Grâce au moteur de règles VKS, une rétroaction lui est ensuite fournie selon l’exactitude de ses réponses.

« Les données que nous recueillons à partir de ces formulaires nous permettent de comprendre dans quelle mesure l’employé a bien compris une série d’instructions et nous aident à trouver des façons de perfectionner nos formateurs et à cerner les points à améliorer avec l’employé afin de l’aider à bien saisir ces instructions de travail. »

Jeanine Burket
Jeanine Burket

Responsable de l’amélioration des processus et de la logistique

VKS dans l'atelier

Solution no 2 : La cohérence de la fabrication

À la base, Gerber se passionne pour la fabrication de couteaux, d’outils multifonctions et d’autres produits confectionnés à la main « Fabriqué aux É.-U. ». Comme la fabrication d’articles confectionnés à la main peut entraîner une grande divergence de qualité, le maintien de la cohérence de la fabrication s’est révélé être un élément important du processus de production de Gerber.

« Lorsque vous fabriquez un article confectionné à la main et que vous avez une dizaine d’employés spécialisés de sa fabrication, chacun d’entre eux a ses propres pratiques. Ils ont tous développé leurs propres méthodes pour offrir nos produits spécialisés. Cette situation engendre des problèmes de qualité quant à l’uniformité de chaque article produit », explique Jeanine.

Grâce à VKS, Gerber est en mesure d’uniformiser la communication dans l’atelier. Au lieu de dépendre de l’ambiguïté de différentes méthodes de fabrication, elle a désormais une idée claire du travail de chaque opérateur. Cela lui permet de normaliser les processus et contribue à réduire l’accueil et l’intégration des nouveaux employés.

En plus de permettre de suivre le niveau de formation et la progression des nouveaux employés, les formulaires VKS permettent aussi d’accroître l’interactivité. Gerber utilise ces formulaires pour surveiller les taux de productivité en invitant les opérateurs à indiquer si le produit qui leur est assigné est terminé ou non. L’entreprise est ainsi en mesure d’améliorer les processus en fonction des résultats.

VKS sur un écran

Solution no 3 : La maîtrise de différentes compétences

Comme pour la plupart des entreprises qui cherchent à passer aux instructions de travail numériques, l’un des principaux défis de Gerber résidait dans sa main-d’œuvre existante. Bien que les instructions de travail numériques puissent être perçues comme une « étape de plus », en vérité, leurs avantages à long terme dépassent de loin les efforts nécessaires à l’acquisition à court terme de nouvelles habitudes.

D’après Jeanine, il n’a pas fallu longtemps pour que des travailleurs chevronnés sceptiques au départ considèrent les instructions de travail VKS comme faisant partie intégrante de leur productivité. Lorsque des produits réusinés en provenance d’autres quarts et d’autres employés ont commencé à arriver, « ils ont commencé à réaliser pourquoi il était important d’utiliser les instructions de travail visuelles et d’uniformiser certains des processus », explique-t-elle.

« Le simple fait de fournir l’outil et les renseignements pendant le processus de fabrication [a eu un effet important] », ajoute-t-elle.

L’accès à des instructions de travail visuelles a également simplifié les processus de fabrication. Auparavant, un artisan qualifié comptant 25 ans d’expérience dans la fabrication d’un couteau en particulier ne pouvait pas devenir d’emblée un spécialiste d’un couteau nouvellement instauré. Désormais, un employé peut se mettre rapidement au fait de n’importe quel produit et changer de poste de travail avec facilité.

« Le logiciel VKS est un outil diversifié que nous utilisons pour répondre à des attentes claires de diverses manières. La possibilité de rédiger des instructions allant des directives à lire et à assimiler pour l’entrepôt à des instructions de travail d’assemblage qui orientent l’employé étape par étape nous permet de personnaliser les instructions de travail, peu importe le poste de travail visé. »

Maxwell Hays
Maxwell Hays

Ingénieur en amélioration continue chez Gerber

VKS en action

Solution no 4 : Le renforcement de la confiance dans l’atelier

Avant l’arrivée de VKS, Gerber disposait de procédures opérationnelles normalisées (PON) écrites et mises à la disposition du personnel. Comme c’est le cas de la plupart des entreprises qui n’ont pas encore numérisé leurs processus, Jeanine a constaté une faille fondamentale dans ceux-ci. « L’équipe administrative a passé beaucoup de temps à élaborer des instructions de travail et des PON que les employés ne suivaient pas réellement parce qu’elles n’étaient pas vraiment interactives et qu’ils ne les comprenaient pas véritablement. Les employés lisaient les mots rédigés sans trop comprendre comment ils pouvaient leur indiquer comment faire leur travail. »

À la suite de la mise en place des instructions de travail VKS, Gerber a constaté une forte hausse de la confiance des opérateurs dans l’atelier.

« VKS a instauré une méthode moderne pour ternir nos dossiers, de même que pour travailler et interagir avec nos employés. Ces derniers peuvent voir clairement que nous mettons l’accent sur les instructions de travail et cela les aide à se sentir valorisés. »

Le résultat : Qualité et processus ne font plus qu’un

« VKS nous offre un outil qui nous donne la possibilité d’apporter rapidement et efficacement des changements aux processus de travail, en toute clarté pour les utilisateurs. Cet outil nous permet également de connaître les compétences et les capacités de nos employés et de les comparer de manière impartiale aux autres employés. Grâce à lui, nous pouvons en outre réduire au minimum le temps que des opérateurs qualifiés passent à donner des formations pratiques aux nouveaux employés », explique Jeanine.

« Plus que tout, la hausse de la responsabilisation est la plus grande victoire que nous avons remportée », ajoute-t-elle.

Chaque utilisateur du logiciel VKS dans l’atelier est désormais responsable de son propre processus de fabrication. « Quand quelque chose va mal, les opérateurs le signalent. Ils veulent suivre une formation d’appoint immédiatement. Nous utilisons le système VKS pour savoir dans quels aspects de la formation mettre l’accent », dit-elle.

De tels commentaires sont pour VKS une véritable occasion de réjouissances! Nous sommes très fiers de l’incidence quotidienne du logiciel VKS sur les processus de fabrication de Gerber et nous sommes impatients d’en savoir plus sur les succès que l’entreprise remportera.

This website uses cookies to provide you with the best user experience. By clicking the “Accept” button, you agree to our Privacy Policy and use of cookies. You can disable cookies through your browser's privacy settings.