Première partie : Rendement du capital investi : définition et quatre méthodes de calcul

Par: Simon Spencer

23 juillet 2020

ROI (Return on Investment)

Quel est le véritable objectif d’un rendement du capital investi et quelle peut être son utilité lors de la mise en œuvre d’une solution d’instructions de travail numériques?

Il est important d’analyser le rendement du capital investi (RCI) en examinant comment votre entreprise peut bénéficier d’un programme d’amélioration continue bien défini et exécuté.

Dans cette série en trois parties, nous allons analyser ce qu’est un RCI. Nous verrons également différents exemples des raisons pour lesquelles les entreprises doivent utiliser des instructions de travail numériques pour stimuler le RCI. Enfin, nous nous pencherons sur le rôle du RCI dans l’amélioration continue.

Qu’est-ce qu’un RCI?

Rendement du capital investi

Le rendement du capital investi (RCI) est une mesure pour évaluer la rentabilité d’un projet (ou d’un investissement) en fonction de son coût initial et de ses bénéfices (ou retour).

Le RCI permet d’examiner un projet et de mesurer sa réussite. En fin de compte, vous voulez un projet qui se rentabilise rapidement et qui génère ensuite des bénéfices supplémentaires pour les années à venir.

Le délai pour atteindre le seuil de rentabilité des projets est généralement d’un an. Par conséquent, les économies résultant de la mise en œuvre du projet sont égales à l’investissement initial à la fin de la première année.

Le rendement du capital investi est un indicateur rétrospectif, mais il peut également permettre d’estimer le résultat possible d’un projet. Sur la base des données recueillies lors d’un examen préliminaire, vous pouvez ensuite estimer les économies que vous réaliserez et déterminer un seuil de rentabilité. En tant que mesure, le RCI peut grandement aider à accorder la priorité aux meilleurs projets et à donner le feu vert à un investissement.

Que vaut un rendement du capital investi?

Un rendement du capital investi bien calculé permet de prendre rapidement des décisions concernant les propositions d’investissement. Il permet d’estimer un résultat positif sur la base d’une logique et de calculs solides. Vous n’avez plus à utiliser des expressions comme « cela devrait améliorer notre… » ou « nous pensons que nous économiserons… »

Un calcul approprié du RCI s’appuie plutôt sur des faits.

Par-dessus tout, un RCI constitue un élément important d’un programme d’amélioration continue. Lorsque les calculs du RCI sont effectués de manière adéquate, ils fournissent des informations précises et mènent à des projets d’investissement solides et réussis.

Quelques conseils pour bien calculer le RCI?

1. N’inventez rien

Ce conseil peut paraître idiot, mais il est pourtant important. Ce que je veux dire, c’est que vous devez utiliser des données réelles de votre entreprise. Vos indicateurs et les améliorations devraient parler d’eux-mêmes. Si vous créez un nouvel indicateur pour démontrer l’amélioration du projet, vous aurez vraiment du mal à obtenir des données crédibles.

De nombreux points d’interrogation entoureront vos données, rendant très difficile leur évaluation. En même temps, vous devriez voir les améliorations au moment du test ou de la mise à l’essai de la nouvelle méthodologie. Ne vous fiez jamais aux argumentaires de vente des fournisseurs, car vous risqueriez de vous retrouver dans une impasse. En vous basant sur des données pratiques réelles, vous pouvez démontrer avec assurance LES FAITS qui se sont produits, et PRÉDIRE AVEC PRÉCISION les économies futures. Vous pouvez ensuite utiliser ces données pour extrapoler à l’ensemble de l’atelier de fabrication et obtenir des résultats crédibles.

2. Concentrez-vous sur les indicateurs clés

Coût RCI

Coût du rendement du capital investiLorsque vous examinez les données que vous compilez, est-ce qu’elles couvrent les principaux indicateurs de votre entreprise? De nombreuses entreprises utilisent des indicateurs de rendement clés (IRC). Ce sont les éléments fondamentaux qui indiquent à l’équipe de direction si elle est sur la bonne voie ou non en ce qui concerne la réalisation des meilleurs résultats pour toutes les activités de l’entreprise. Dans l’idéal, vos données sont en corrélation directe avec ces IRC et montrent s’ils s’améliorent ou pas.

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, si vous utilisez des informations facilement compréhensibles par votre équipe de direction et qui correspondent clairement aux données qu’elle utilise régulièrement, elle pourra facilement examiner et approuver un projet.

3. Assurez-vous de définir le seuil de rentabilité du RCI

Vous devez vous assurer que le RCI correspond aux attentes de votre entreprise. Comme nous l’avons déjà indiqué, de nombreuses entreprises définissent des objectifs clairs en ce qui concerne le seuil de rentabilité. Si votre entreprise ne le fait pas, vous devez veiller à ce que ce soit le cas.

Par exemple, le fait que le délai pour atteindre le seuil de rentabilité soit d’un an ou de cinq ans peut avoir une incidence très importante sur votre projet. Les entreprises préfèrent en général un projet rentable qui génère des bénéfices dans un court délai.

Le montant des bénéfices à long terme est tout aussi important. Si le seuil de rentabilité et le délai de rendement du capital investi sont plus élevés, mais le projet offre d’énormes bénéfices, c’est également avantageux. Le fait de définir clairement le seuil de rentabilité, qu’il soit bas ou élevé, dans la présentation du projet facilitera la prise de décision concernant l’avenir de ce projet.

Seuil de rentabilité

4. Ne cassez pas la tirelire

Vous pouvez présenter un projet novateur dont le rendement du capital investi est exceptionnel, mais si l’investissement initial est colossal, sa mise en œuvre peut s’avérer tout simplement impossible. En effet, c’est une question d’équilibre. De nombreuses entreprises disposent de budgets pour des investissements annuels. Si votre projet nécessite la totalité du budget ou plus, il se peut qu’il ne passe même pas la première phase d’approbation. Toutefois, le projet peut être réalisable à l’avenir si vous permettez à l’entreprise d’ajuster ses budgets dans les mois ou les années qui suivent.

La meilleure façon de présenter vos propositions de projets est d’utiliser des données clairement définies. Tout projet qui semble rentable obtiendra certainement une approbation si les investissements sont bien établis et clairement énoncés, et si le seuil de rentabilité est défini et le rendement du capital investi précis.

This website uses cookies to provide you with the best user experience. By clicking the “Accept” button, you agree to our Privacy Policy and use of cookies. You can disable cookies through your browser's privacy settings.