Guide pour améliorer la santé et la sécurité à l’atelier

Par: Sylvie Couture

16 juillet 2020

health & safety

Au cours de la dernière décennie, les accidents du travail ont été l’une des principales causes d’absentéisme de la main-d’œuvre. Le fait le plus regrettable à propos des accidents du travail, c’est que bon nombre d’entre eux auraient pu être évités grâce à des protocoles de sécurité et à la formation des travailleurs.

Il est vrai que la mise en place d’un plan ESS (environnement, santé et sécurité) nécessite un travail considérable. Cependant, si vous tenez compte de la santé de vos employés et de votre entreprise, il est évident que ces efforts en valent nettement la peine. Vous pouvez également utiliser les instructions de travail numériques de VKS et profiter de la polyvalence du logiciel pour mettre en œuvre le plan ESS.

ESS : environnement, santé et sécurité

Si vous êtes le genre de personnes qui crient « Ce n’est pas un endroit sûr pour stocker des liquides inflammables! » en regardant des films de Michael Bay, alors ce guide de sécurité est très certainement fait pour vous.

Plantage du décor

La première étape consiste à évaluer les risques et vos besoins en matière d’ESS. Prenez le temps de faire l’inventaire de l’équipement de sécurité dont vous disposez sur place, évaluez son état, puis déterminez ensuite ce dont vous avez besoin. Certains équipements de sécurité tels que les extincteurs et les stations de rinçage oculaire comportent des pièces qui peuvent expirer et nécessitent donc des inspections assez régulières.

Effectuez un inventaire des produits chimiques que vous utilisez et assurez-vous que vous disposez du matériel nécessaire pour les premiers soins en cas d’accident lié à ces produits.

Une fois que vous avez votre liste, vous pouvez ensuite établir des procédures et des itinéraires d’inspection. À ce stade, vous vous dites peut-être : « Waouh, ça fait beaucoup de paperasse ». Fort heureusement, vous pouvez éliminer le papier de tout ce processus et assurer une traçabilité de 100 % grâce aux instructions de travail numériques.

Voici quelques-unes des principales fonctionnalités de VKS qui peuvent vous aider à consigner numériquement en toute sécurité vos processus et itinéraires d’inspection ESS :

  • Passez au numérique : oubliez la planchette à pince et prenez une tablette. Grâce aux guides et aux formulaires numériques, vous n’avez plus besoin d’interminables listes papier.
  • Utilisez des guides pour mener à bien vos inspections et vous assurer que rien n’est oublié. Ne craignez pas d’ajouter plusieurs listes de contrôle.
  • Votre itinéraire d’inspection diffère-t-il d’un mois à l’autre? Utilisez le moteur de règles et créez des règles qui vous permettent d’utiliser le même guide, mais qui reflète les divers besoins que vous devez satisfaire au cours des différents mois.
  • Créez des guides distincts pour chaque équipement de sécurité et intégrez-les à votre guide d’inspection. Cela facilitera la tâche de l’inspecteur et des vérificateurs. Les inspecteurs doivent simplement suivre l’itinéraire indiqué dans le guide, tandis que les vérificateurs peuvent consulter les guides spécifiques à un équipement pour connaître ses antécédents.

Intégration de l’ESS à la culture d’entreprise

Pour que la santé et la sécurité fassent partie intégrante de votre culture d’entreprise, vous devez d’abord assurer l’implication de l’ensemble du personnel. Tout le monde sur le lieu de travail est concerné par la santé et la sécurité, qu’il s’agisse de la personne qui manipule quotidiennement des produits chimiques corrosifs ou de celle qui répète le même mouvement toute la journée et est par conséquent une proie idéale pour la tendinite.

La meilleure approche consiste à présenter tout d’abord vos attentes en matière d’ESS à votre équipe et à vous assurer que chacun connaît son environnement.

Panneau

Envisagez d’utiliser les guides de VKS pour créer des formations et des questionnaires sur les sujets suivants :

  • Sécurité et équipement d’urgence : indiquez où se trouvent vos équipements de sécurité et d’urgence. Précisez également comment et quand ils doivent être utilisés.
  • Trousses de premiers soins : indiquez à votre personnel qui sont les employés certifiés en premiers soins et où se trouvent les trousses de premiers secours. Vous pouvez même utiliser la fonction VKS BOM pour dresser la liste de tous les articles que doivent contenir les trousses et la compléter avec un formulaire permettant de vérifier s’il manque des articles.
  • Reconnaissance des symboles : votre entreprise utilise-t-elle des matières dangereuses? Saisissez cette occasion pour former votre équipe sur ces matières ainsi que les différents symboles utilisés pour les identifier. Vous pouvez même y ajouter des conseils relatifs aux premiers soins et au nettoyage.

Soins aux employés

Votre main-d’œuvre constitue votre atout le plus précieux. Lorsque des opérateurs partent en congé ou quittent votre entreprise, non seulement cela affecte le moral de votre personnel, mais ces vacances de postes vous obligent également à recruter et à former de nouveaux employés.

Pouvez-vous donc prévenir cela?

La première étape pour réduire les blessures est la formation. Associez vos experts ESS à vos auteurs VKS pour intégrer la santé et la sécurité dans la vie quotidienne de votre entreprise.

Réduction des risques

Outre une formation générale à la sécurité, la meilleure façon de garantir la sécurité de votre main-d’œuvre est de veiller à ce que tous les employés disposent des compétences requises pour exécuter leurs tâches. En ce qui concerne la production, VKS propose des solutions de sécurité qui vous aideront à vous assurer que tous les employés de l’atelier sont aussi qualifiés et préparés que possible :

  • Utilisez des groupes de certification pour limiter l’accès au guide aux opérateurs possédant des certifications valides. Si un utilisateur n’est pas certifié, vous n’avez pas à craindre qu’il accède au guide et se mette en danger.
  • Activez la fonction d’exigence de formation pour un guide lorsque celui-ci fait l’objet de modifications importantes. Après l’activation de cette option, un superviseur doit attester qu’un opérateur a suivi la formation requise pour exécuter les tâches décrites dans le guide.
  • Utilisez des pictogrammes comme rappel visuel lorsqu’un équipement de protection est nécessaire ou pour indiquer la présence de matières dangereuses.

Bien-être général

Une fois que les employés connaissent les normes de sécurité en vigueur dans l’entreprise et qu’ils sont préparés à l’exécution de leurs tâches, vous pouvez aller un peu plus loin pour aborder les questions plus subtiles, mais tout aussi importantes. Les mouvements répétitifs et l’hyperextension des membres du corps sont les principales causes de la majorité des accidents du travail. Outre ces problèmes, il existe une variété d’autres malaises ou accidents qui peuvent survenir quotidiennement à votre insu.

Voici quelques idées sur la manière dont vous pouvez utiliser VKS pour promouvoir le bien-être général de votre main-d’œuvre:

  • Assurez-vous que les étapes de paramétrage de votre guide comprennent des informations sur la configuration ergonomique de la machine.
  • Ponctuez le travail de pauses-étirements. Trouvez des points stratégiques dans un guide, à la fin d’un cycle par exemple, et intégrez une vidéo avec quelques étirements adaptés aux mouvements requis pour cette opération particulière.
  • Ajoutez des sondages pour demander à vos opérateurs comment ils se sentent ou s’ils ressentent un quelconque malaise par rapport à leurs tâches professionnelles.
  • Ajoutez des alertes pour rappeler aux opérateurs les procédures de sécurité à suivre.

Préparation des vérifications ESS

Vérifications

Si votre organisation décide de demander une quelconque certification en matière de santé et de sécurité, vous devez vous préparer à des inspections et des vérifications. Nous n’allons pas nous mentir, entre nous, personne n’aime ces vérifications. Quel que soit ce que nous en pensons, la dernière décennie a été marquée par une forte augmentation des demandes de responsabilisation. En effet, les entreprises doivent de plus en plus rendre des comptes sur la gestion de la santé et la sécurité de leur personnel ainsi que de leur environnement de travail.

Heureusement, si vous avez utilisé VKS pour les étapes précédentes, toutes vos inspections doivent être consignées, et vos données de sécurité facilement accessibles sur la page des rapports de production de VKS. Voici des exemples d’informations qui méritent d’être vérifiées et qui peuvent être stockées dans ces rapports :

  • Données de formulaire : tous les renseignements recueillis dans les guides, les réponses des listes de contrôle, les noms des inspecteurs, les dates, etc., sont consignés et sauvegardés dans les rapports.
  • Photos : les inspecteurs de la sécurité peuvent prendre des photos au cours de leur tournée, lesquelles seront disponibles dans la section des rapports.
  • Signatures : les approbations de superviseurs peuvent être incluses dans les guides, ce qui permet à la personne qui consulte le rapport de savoir qui l’a signé.
  • Options de recherche faciles : utilisez les options de recherche textuelle pour trouver les informations que vous désirez. Il suffit par exemple de numériser le code-barres d’un extincteur puis d’utiliser cette information pour effectuer une recherche sur la page des rapports afin de retrouver tous les documents associés à l’extincteur.

À vos marques, prêts, partez!

Votre entreprise est désormais prête à démarrer son aventure ESS. Peu importe par où vous décidez de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez afin de découvrir comment utiliser VKS pour mettre en œuvre l’ESS.

This website uses cookies to provide you with the best user experience. By clicking the “Accept” button, you agree to our Privacy Policy and use of cookies. You can disable cookies through your browser's privacy settings.