Les 12 principales tendances de l'industrie manufacturier en 2021

Par: Ben Baldwin

13 janvier 2022

Manufacturing Trends

Une nouvelle année pointe finalement le bout de son nez. Beaucoup de personnes laisseront volontiers les défis de l’année 2020 derrière eux… pour adopter les tendances de l’avenir dans le secteur manufacturier. Avec les obstacles surmontés, les batailles gagnées et les précieuses leçons apprises au cours de la dernière année, il y a d’excellentes raisons d’aborder 2021 avec beaucoup d’optimisme.

Un sondage mené auprès des dirigeants du secteur manufacturier et de la distribution a révélé que 47 % des entreprises interrogées ont connu une croissance considérable ou modeste au cours de la pandémie.

Comment ces entreprises ont-elles réussi à croître au beau milieu d’une période d’incertitude et de déclin économique?

En faisant preuve de souplesse et de résilience..

Il serait tout à fait inapproprié, voire malhonnête, de discuter des tendances d’avenir du secteur manufacturier sans tenir compte du contexte et des expériences de l’année dernière. La façon dont le secteur manufacturier s’est retroussé les manches pour relever les défis de l’année 2020 a des conséquences directes sur les tendances nécessaires du secteur manufacturier en 2021.

Malgré l’arrivée d’une année toute neuve, à l’avenir brillant, bon nombre des défis auxquels nous avons fait face l’année dernière sont toujours présents. Les perturbations des chaînes d’approvisionnement, les pénuries de travailleurs et les tensions commerciales à l’international vont forcer les entreprises à adopter des modèles d’affaires beaucoup plus souples et solides.

Pour vous aider, vous et votre entreprise, à atteindre une croissance optimale cette année, nous avons compilé une liste des dix tendances les plus importantes du secteur manufacturier en 2021.

1. Le commerce en ligne s’est imposé beaucoup plus tôt que prévu.

commerce en ligne

Il ne fait aucun doute que les entreprises présentes en ligne réussissent mieux au milieu de cette pandémie, où les déplacements sont limités. Évidemment, le commerce en ligne ne date pas d’hier, mais il a fait un bond énorme en 2020. Particulièrement grâce à la peur de se rendre dans les magasins physiques.

Dans le même sondage auprès de dirigeants de l’industrie manufacturière et de la distribution, 68 % des entreprises ont déclaré que leurs ventes en ligne ont connu une augmentation de 11 à 50 % durant la pandémie. Il s’agit d’une croissance incroyablement rapide pour des marques en ligne.

Aux États-Unis, malgré que les ventes en ligne soient très loin derrière les ventes dans les magasins de détail (710 milliards contre 4,2 billions), le commerce en ligne a connu une croissance phénoménale en raison de la pandémie. Les entreprises qui peuvent établir une présence commerciale en ligne seront beaucoup mieux positionnées pour affronter la nouvelle année et le marché qui s’annonce diversifié.

2. L’expansion de la chaîne d’assemblage multimodèle

Au cours de la dernière décennie, la chaîne d’assemblage multimodèle a connu une croissance parallèle à l’émergence de l’industrie 4.0. Cette expansion se poursuivra en 2021. La croissance du commerce en ligne a fait en sorte que les consommateurs veulent maintenant des produits plus variés et personnalisés.

Comme nous en avons parlé dans le billet « La plateforme pour travailleur connectée et la nouvelle économie connectée », la chaîne d’assemblage multimodèle vous aidera à atteindre plus de souplesse en matière d’offre de produits, à diminuer le délai d’obtention et à réduire les coûts considérablement.

Grâce à ce modèle, les travailleurs apprennent de multiples processus et procédures. Avec l’utilisation d’un logiciel d’instructions de travail, les employés nouveaux et de longue date pourront acquérir de l’expertise.

Cette tendance manufacturière permet de sortir les travailleurs du mode de production unique, de leur apporter de la polyvalence et de les rendre résilients face aux changements du marché.

3. L’accroissement de la relocalisation et de la production locale

relocalisation

L’année 2021 marquera certainement une augmentation de la relocalisation et de la production locale. À l’inverse de la délocalisation, la relocalisation désigne la réimplantation d’entreprises aux États-Unis ou dans leur pays d’origine.

Tandis que la délocalisation permet à l’industrie de la fabrication d’avoir recours à une main-d’œuvre bon marché, la relocalisation, elle procure contrôle et protection de l’industrie et des produits.

Au début de l’année 2020, c’est en Chine que la COVID-19 a d’abord frappé durement, ce qui a créé une onde de choc dans les chaînes d’approvisionnement partout sur la planète. L’expédition et la production ont connu un important ralentissement puisque la Chine assure environ un quart de la fabrication à l’échelle mondiale. Les entreprises qui dépendent de la Chine ont été incapables de répondre aux demandes de leurs clients.

C’est à ce moment que bon nombre de personnes ont pris conscience de la dépendance dangereuse que créent les installations établies loin de leurs marchés. C’est pourquoi les fabricants cherchent actuellement à rapatrier une plus grande partie de leur production.

Les avantages de la relocalisation incluent une diminution des frais d’expédition, le contrôle de la production et des produits à l’échelle locale, la supervision de la production et une meilleure communication avec les travailleurs et les gestionnaires de la chaîne d’approvisionnement.

D’autres facteurs incitent également les entreprises à relocaliser une partie, sinon la totalité, de leurs opérations; entre autres, se placer à l’abri des guerres commerciales et des tarifs qui menacent les chaînes d’approvisionnement internationales.

Le passage à une production locale et domestique se révèle être une des tendances marquantes, qui prendra encore plus d’ampleur en 2021.

4. L’investissement dans de nouvelles compétences pour les travailleurs

À mesure qu’avancent l’année et la décennie, nous verrons de plus en plus d’investissement dans la formation et l’éducation. L’industrie de la fabrication est en constante évolution et les travailleurs doivent posséder les compétences nécessaires.

Nous avons tous entendu ce discours : l’automatisation, les machines évoluées et l’intelligence artificielle viendront à bout des emplois dans le secteur manufacturier. Ce vent de peur souffle depuis la deuxième révolution industrielle.

nouvelles compétences pour les travailleurs

Mais cette affirmation s’est révélée fausse à maintes reprises : les nouvelles technologies favorisent une plus grande productivité des travailleurs. Cela entraîne une augmentation de la demande de main-d’œuvre, des compétences plus spécialisées et de meilleurs salaires.

Alors que nous avançons dans la deuxième décennie de l’industrie 4.0, les entreprises cherchent des travailleurs formés à l’exploitation de ces nouvelles technologies. De fait, cette lacune en matière de compétences est la cause des nombreux postes non comblés dans le secteur manufacturier.

En raison de cette tendance, les entreprises investissent davantage dans la formation et la mise à jour des compétences de leurs employés. Stanley Black and Decker a pris des mesures pour combler cette lacune en matière de compétences sans nouvelles embauches; elle s’est engagée à actualiser les compétences de 10 millions de ses employés de fabrication d’ici l’année 2030.

Au cours des dix prochaines années, à mesure que d’autres entreprises feront de même, nous constaterons d’importants investissements en formation et en rehaussement des compétences des employés du secteur manufacturier.

5. La nécessité du passage au numérique

Face aux transformations qu’a connues l’industrie en 2020, les fabricants constatent à quel point ils sont fragiles en raison de leur dépendance en matière de main-d’œuvre. Plus précisément, en ce qui a trait aux connaissances tribales de leurs travailleurs.

Il faut se rendre à l’évidence : les travailleurs d’expérience peuvent quitter leur emploi pour de multiples raisons et les postes sont difficiles à combler en raison des événements de la dernière année.

Si vous êtes trop dépendant de vos travailleurs expérimentés, vous pourriez avoir de mauvaises surprises si ces personnes quittent leur emploi. Les entreprises doivent trouver des façons de se protéger contre ce phénomène, car cette pénurie de travailleurs n’est pas près de s’atténuer.

Une transition massive au fonctionnement numérique apparaît donc comme une évidence en 2021. Déjà, les entreprises renforcent leur main-d’œuvre avec des technologies comme les capteurs IdO, les outils intelligents, la 5G, l’infonuagique et l’informatique en périphérie, les appareils portables industriels et les digital work instructions.

Ce virage au numérique ne vise pas à remplacer les travailleurs; il cherche plutôt à les habiliter davantage. Des travailleurs armés d’outils plus puissants, plus rapides et plus intelligents seront mieux équipés pour accomplir des tâches variées et complexes.

Grâce à cette tendance du secteur manufacturier, les entreprises se dotent de travailleurs plus polyvalents et ceux-ci sont, par le fait même, plus résilients dans ce secteur en constante évolution.

6. Les travailleurs connectés se portent très bien

Force est de constater que les technologies de travailleurs connectés connaîtront une croissance considérable à mesure qu’avance cette nouvelle décennie.

travailleurs connectés

Selon une étude de Polaris Market Research, de 2020 à 2027, le marché mondial des travailleurs connectés devrait connaître une croissance au TCAC de 20,1 %. Aux États-Unis, en vertu de cette croissance, le marché du travailleur connecté atteindra une valeur de 2,98 milliards $ en 2026.

Les technologies de travailleurs connectés permettent aux travailleurs d’être plus connectés à leurs environnements physique et virtuel au moyen d’appareils portables intelligents, de logiciels de fabrication, d’outils intelligents et plus encore.

Doté de ces outils, le travailleur est en mesure de recueillir des données de fabrication essentielles en temps réel et de collaborer avec les systèmes et les gens pour former une seule équipe.

En bref, les technologies de travailleur connecté favorisent le partage d’information en renforçant les connexions entre les gens, les outils et les ordinateurs.

En raison de la diversité des demandes de production et des capacités de l’industrie 4.0, les technologies de travailleurs connectés sont indispensables.

7. L’IdO industriel est toujours aussi d’actualité

L’IdO industriel continue de faire des vagues dans le secteur manufacturier et ce n’est pas près de changer.

Il a été estimé qu’à l’échelle mondiale, l’IdO (Internet des objets) industriel croîtra de 17,7 milliards $ en 2020 à 36,8 milliards $ en 2025. C’est-à-dire que le nombre de connexions IdO industriel doublera (et un peu plus).

La recherche a également démontré que la fabrication intelligente comptera pour 60 % des connexions IdO industriel dans le monde. Donc, seulement pour la fabrication intelligente, on prévoit 22 milliards de connexions IdO industriel.

Au fur et à mesure que nous progressons dans l’industrie 4.0, des écosystèmes entiers de capteurs IdO constituent les bases de l’« usine intelligente » et de la « ville intelligente».

Cependant, une quantité considérable de dispositifs IdO et des connexions fiables et très rapides seront nécessaires pour concrétiser cette vision.

8. Mégadonnées = entreprises plus intelligentes

Les entreprises n’investissent pas seulement dans de nouvelles technologies qui améliorent la productivité. Elles investissent également pour devenir plus intelligentes.

Un des incroyables avantages de l’IdO et d’une exploitation numérique est l’occasion d’acquérir une quantité faramineuse de données. De fait, les mégadonnées permettent aux fabricants de comprendre leur exploitation comme jamais auparavant. Fortes de ces renseignements, les entreprises sont en mesure d’évoluer et de s’améliorer à une vitesse encore jamais vue.

Les mégadonnées sont le savoir et le savoir est le pouvoir.

En 2021, les mégadonnées prendront encore plus d’importance dans le secteur manufacturier. De fait, en 2025, le marché des mégadonnées dans l’industrie de la fabrication devrait atteindre 4,55 milliards $. Il s’agit d’un TCAC de plus de 30 % comparativement aux 905 millions $ de 2019.

L’installation de logiciels qui recueillent les principales données d’exploitation transforme votre entreprise en livre ouvert. Vous pourrez en tirer des connaissances et des informations auxquelles les générations précédentes ne rêvaient même pas.

9. Le Wi-fi 6E et la 5G pour multiplier les connexions

Cette utilisation accrue de l’IdO s’accompagne de la nécessité de mettre en place un réseau suffisamment robuste et évolué pour transporter toutes ces données. En ce moment, en 2021, il s’agit des technologies Wi-fi 6E et 5G.

La 5G est sur le point de révolutionner tous les aspects du secteur manufacturier. Grâce à son taux de latence diminué, à son évolutivité et à sa connectivité améliorée, la 5G permet d’accélérer, de simplifier et de fiabiliser la logistique et l’exploitation de l’industrie 4.0.

Mais il ne faudrait pas croire que la connectivité de l’avenir est uniquement la 5G. Elle aura besoin de l’aide du Wi-fi 6.

Et cette année, le Wi-fi 6 recevra une mise à niveau vers le Wi-fi 6E. Aux États-Unis, la FCC (Federal Communications Commission) a déréglementé l’utilisation des bandes de 6 GHz au profit du Wi-fi en avril 2020. Maintenant, en 2021, les puces Wi-fi 6E font leur entrée sur le marché.

Cette nouvelle norme s’accompagne d’une augmentation considérable de la bande passante : la bande de 6 GHz sera en mesure de gérer simultanément six canaux de 160 MHz. Il s’agit d’une augmentation qui décuplera la capacité des connexions sans fil à la maison et dans toutes les industries.

Phil Solis, directeur de la recherche à l’IDC, prévoit une adoption rapide du Wi-fi 6E en 2021 avec plus de 338 millions de dispositifs entrant sur le marché..

La 5G et le Wi-fi 6E seront les catalyseurs d’une croissance gargantuesque de la productivité, de la sécurité et de la polyvalence. Cela mérite une place prépondérante dans les réflexions des fabricants.

10. Le travail à distance… de n’importe où

Impossible d’écrire sur les tendances de 2021 du secteur manufacturier sans mentionner l’essor fulgurant du travail à distance et du travail à domicile. Au cours de l’année dernière, nous avons assisté à une augmentation remarquable de l’utilisation des technologies de vidéoconférence.

Quelles sont les conséquences pour le lieu de travail?

travail à distance

En 2020, Global Workplace Analytics estimait qu’environ 56 % des travailleurs qui ne sont pas autonomes pourraient travailler de la maison.

Cependant, la différence est grande entre « pourraient » et « devraient ». Chaque poste et chaque entreprise a des besoins différents, selon le type de travail et les besoins en communication.

Et rien ne laisse croire que le travail à domicile est plus ou moins productif dans tous les secteurs. Cette nouvelle tendance comporte des avantages et des inconvénients,

Qui n’ont aucune incidence sur le fait que la tendance est bel et bien présente et en croissance en 2021. Cela signifie que les employeurs doivent faire preuve de créativité pour équiper leurs travailleurs qui ont quitté le bureau.

Recommandation d’article : Un guide du télétravail avec le logiciel VKS

Le début d’une nouvelle décennie

Les connexions plus rapides et de la fabrication plus intelligente nous donnent d’excellentes raisons d’entrevoir très positivement l’avenir de ces tendances du secteur manufacturier en 2021. Si la dernière décennie nous a appris quelque chose, c’est que l’industrie de la fabrication est en constante évolution.

Les jours de la production unique, statique et rigide, année après année, sont loin dernière nous. Aujourd’hui, nous faisons place à des technologies plus intelligentes, à des connexions résilientes et à des occasions accrues.

Nous sommes arrivés à l’industrie 4.0 après tout. Cette nouvelle norme signifie des niveaux d’innovation et de souplesse plus élevés. En ce début d’année et de décennie, armez-vous de connaissances et d’information, puis foncez vers la croissance.

This website uses cookies to provide you with the best user experience. By clicking the “Accept” button, you agree to our Privacy Policy and use of cookies. You can disable cookies through your browser's privacy settings.